SPÉCIAL JOURNÉE MONDIALE DES FEMMES PAR AMOULAYE.

Résultat de recherche d'images pour "image journée de la femme 2019 AFRICAINE"

VŒU D’UNE 08 MARS

 

Solitaire rêveur, ce cœur saint taché d’encre,

Loin des lianes de vers en jeûne, face à des marées de chagrins, inutile de jeter l’ancre,

Le dépit explose mes sentiments et envers les femmes, je suis pire qu’un chantre,

Poétiquement bourrelé, j’ouvre mon cœur entre les vers pour qu’un autre entre !

 

Dans la lune, oui ! Par moment, je rêve d’une femme en noire sur du blanc,

            La femme dont magnifiaient nos ancêtres dans les clans,

Celle dont chantait Camara Laye en écrivant,

La femme dont on se souvient en regardant cette table-banc,

 

Ô oui ! Depuis plusieurs million d’années de strophes je rêve à cette future maman,

Mère Africanisée, émancipée et au cœur blanc,

Mère des sagesses au silence plein  de sens,

Femme pleine de pudeur aux tendres sentiments,

 

Sur la terre, Les yeux ouverts, je consulte le monde sur un ruban,

Daté, il  m’oriente vers des dates que l’on entoure soigneusement,

Solitaire rêveur, je rêve sans fin, je souhaite sans attendre,

 Mais le monde m’ennui, moi pareillement de lui ; excepté cette journée pleine de sens !

 

En noir sur blanc, comme un souhait le plus ardent, Bonne fête des mamans, Oui toute femme est  quelque part dans ce monde une maman !

Amoulaye Carlos

 

 

Publicités

EXTRAIT DU MANUSCRIT: DES LARMES ROUGES PAR AMOULAYE

MNESIQUE
Je rêvais te voir parmi les hôtes,
Épouse d’un destin orphelin, je rêvais me voir à la cérémonie de ton divorce,
Je rêvais, oui! Dans tes bras, grandir,
Maintenant je me souviens de l’avenir!

Je rêvais te voir dire : à notre époque,
Je rêvais frapper un dimanche matin à ta porte,
Si tôt, ces diables t’ont anéanti,
Et maintenant je me souviens de l’avenir!

Pourquoi t’ont-ils traité de la sorte ?
La vengeance frappera à leurs portes,
Ils m’ont privé de souvenir et garanti un douloureux avenir,
Et maintenant je me souviens de l’avenir!

Amoulaye Carlos
Website: http://www.amoulayebouake.WordPress.com

Extrait du manuscrit: Des Larmes Rouges par Amoulaye

Image associée

COMPASSION

Ce fut une journée engloutie de rayons solaires à la douceur lunaire,

Naquît le cri du bien-être,

Fière guerrière, l’on pouvait consommer ce sourire mélancolique aux coins de ses lèvres,

Pourtant vétérane, ce fruit d’or lui redonnait goût d’être à nouveau mère.

Encore la routine, celle des réveils de mauvaises heures,

Ennemie involontaire d’un sommeil plein de douceur,

O maman ! tu me disais que c’était par amour et non pour plaire,

J’accusais mon existence et les remords me harcelèrent.

Étais-je le bienvenu ou un vice de plus pour enfoncer tes douleurs ?

J’aurais aimé me retirer pour ton bonheur,

Mais l’on ne pouvait franchir cette porte de sortir sans les pleurs du malheur,

Et si le pardon n’existait pas, J’aurais maudit mes vers en pleurs !

Amoulaye Carlos

www.amoulayebouake.wordpress.com

EXTRAIT DU MANUSCRIT: Chant d’une vie par Amoulaye

Résultat de recherche d'images pour "JOIE EN LARMES IMAGE"

JOIE

Buvant la colère, je m’empoisonne de joie,

Frissonnant de joie, j’accuse ma chair,

vierge une cervelle comme la mienne, je survie par la joie,

J’ai soif de joie quand le savoir me harcèle !

 

Je souris quand j’ai vaincu la joie,

Face à elle, mes Larmes ne tombent guère,

Face à mon silence sadique, elle semble vile cette joie,

Je lui rends hommage par la haine !

 

Enceinte de colère, mon cœur accouche d’une joie,

Près de mon âme, elle lutte pour séduire ma chair,

Mais pour s’imposer, il lui fallait un nom comme la joie,

En ma connaissance, il n’existe que de vers !

 

Enfin je sais, ce savoir au puits sans fond me prive de joie,

Ô ! Ce que je sais n’est que laideur ou  amère ?

Innocent et victime d’un combat de chair contre âme, je sais peu de la joie !

Heureux ces esprits qui en savent rien !Elle me manque tellement cette ignorance, j’ai nommé ; la mère des joies éternelles !

 website : www.amoulayebouake.wordpress.com

Page facebook : Rencontres poétique

Auteur : Amoulaye Carlos

  Amou Carlos

 

EXTRAIT DU MANUSCRIT: Chant d’une Vie par Amoulaye (dédicace)

Résultat de recherche d'images pour "LOGO C'MIDI"

PARADIS DE BONNES HEURES

Je chante ma passion, Je loue votre émission,

Je la danse aux pas de ses témoins et je me vêts de ses saints témoignages,

Comme l’Hysope, elle purifie mon courage,

Vie me châtie, Cœur meurtri, elle me chérit, elle n’est plus une option !

 

Arme des forces du cœur, Autrice des saines déterminations,

Oh Mère des esprits gagnants, parente de ces mortels de tout âge,

Comme un glaive, tout au fond de moi, elle me rend imbattable, pourtant à mon si jeune âge,

Equipe inébranlable, une heure enthousiasmante générant une chaleur de bien-être et de réincarnation !

 

Village des rêves, oui des parfaites ambitions,

village des fleurs, oui aux tournesols ensoleillés sur un rivage,

Comme un ange, elle diffuse les lumières du bien-être dans des paroles sages,

Heureuse, ces personnes de bonnes heures qui procurent une heure de bonheur à toutes les nations.

 

Je chante ma passion, Je salue votre oraison,

Je la danse aux pas de ses témoins et je me prive de tout virtuel passage,

Par instinct et aux noms de mes vers, je lève ma plume en l’honneur du sage,

Toujours volante, elle espère jaunir avec pleine d’émotion !

 

Entre mes vers, J’entends cette voix qui chatouille mes entrailles,

Voix parlante, voix caressante,

Voix hurlante, voix de violoncelle,

Voix soumise, voix ornée,

Voix riche, voix bien conduite,

Voix à la fois pathétique et joyeuse,

Voix mélodieuse, voix couronnée,

Voix souple, voix séduisante,

Oh que je dis n’importe quoi !

Et Pourtant c’est l’heure de C’MIDI, Oh ! Que dis-je ? C’est l’heure du paradis éphémère.

 

Website : http://www.amoulayebouake.wordpress.com

Amoulaye Carlos

EXTRAIT DU MANUSCRIT: Chant d’une vie par Amoulaye

Résultat de recherche d'images pour "coeur solitaire image"

Amoulaye Carlos

website : www.amoulayebouake.wordpress.com

 CHEMIN DIVIN

 

La peur de grandir rend mon avenir triste quand il me sourit,

Mon cœur, innocent qu’il est, parfois il me supplie,

Le vent de son amour construit les siens autrefois meurtris,

Et pourtant, le voir  périr, leur plus grand désire !

 

Noircie de haines et de colère, parfois je le contredit,

Oui ! Face à ces esprits en mal de critiques,

Oui ! Face à ces êtres de nuit aux langages angéliques,

Je renais et je résiste aux bénédictions diaboliques,

 

 Pour son plaisir, il m’éloigne cependant pour m’apprendre à mieux grandir,

Je compte les étoiles sans  une âme en notre compagnie,

Par dépit il me fait  visiter la vie,

Loin de me séduire, elle me dit de la vivre !

 

Amoulaye Carlos

website : www.amoulayebouake.wordpress.com

 

 

EXTRAIT DU MANUSCRIT: Chant d’une Vie par Amoulaye

Amoulaye Carlos
Website : http://www.amoulayebouake.wordpress.com

Résultat de recherche d'images pour "remords image"

PAUVRETÉ

Tu me courtisais et moi comme une bête je te refoulais,
Par terre mes larmes versèrent sans savoir que tu m’enseignais,
Vie amère pleine de jeûne involontaire,
De toute ma chair et mon âme, en colère je te haïssais,
Ils hantent encore mon sommeil, ces jugements téméraires !

A tes pieds, vénérée maîtresse, je veux me prosterner,
Me pardonner, c’est ce dont je suis désireux,
Rien sous mes yeux n’était si leste et pourtant je les plongeais dans les cieux,
Assiégé par mon monde orné de médiocrité,
De toi je m’éloignais toute la journée.

De t’avoir rabaissé si bas, A présent j’ai des remords,
Ô Chemin de foi, Toi qui me rendait si fort face à mon sort,
J’ai des remords et à bord de ma plume je chante mes torts,
En toi fleurissait les belles fleurs du cœur et la sagesse des hôtes,

Mais je manquais de vue,
Normal si je l’ai pas su,
Ne me demande pas pourquoi je ne t’ai pas cru,
Pardonne-moi, je me demande comment j’ai pu !

Maintenant, je chante ton nom et je loue ta rare présence,
Oui ! Il est temps de te décorer de vers et te câliner en toute confidence,
A présent, je me vêts de tes enseignements et je m’en sors en toute circonstance,
J’avoue ! Je suis richement amoureux de toi ! Stp donne moi une seconde chance !

Amoulaye Carlos
Website : http://www.amoulayebouake.wordpress.com

Spécial journée des femmes par Amoulaye

Résultat de recherche d'images pour "IMAGE FEMME  BATTANTE AFRICAINE"

FEMME INCONNUE

Elle s’est battue,
Elle a battu le fer au froid,
Seule dans les montages perdues,
Elle revenait seulement le soir,

Elle était têtue,
Face aux diables de cette société hantée,
Face aux ennemis aux idées lugubres,
Face à sa santé,

Je pourrais même faire un film sur son vécu,
Si seulement javais les mots justes,
Si javais les larmes nécessaires,
Si j’étais un personnage hors pair,

Amoulaye Carlos.